Etats-Unis : nouvelle explosion d'une cigarette électronique

sécurité
cigarette électronique
©AFP
Ces accidents sont rares, mais leur nombre augmente avec la hausse des utilisateurs de e-cigarettes. En réalité, ce n'est pas la cigarette électronique qui explose mais sa batterie. Pour éviter ce genre d'incidents, qui peuvent être graves, des normes existent.
Les images sont toujours impressionnantes. Une cigarette électronique a encore explosé dans la poche d'un homme à Fresno en Californie (Etats-Unis), mercredi 21 décembre, rapporte CNN (en anglais). Peu de temps avant, le chauffeur de bus lui avait demandé de ranger sa cigarette, car il est interdit de vapoter dans les bus de la ville.

Après l'explosion, l'homme de 53 ans a été brûlé au troisième degré à la cuisse. Les images ont été filmées par la caméra de vidéosurveillance du bus. Ces accidents spectaculaires sont rares, mais leur nombre augmente avec la hausse des utilisateurs de e-cigarettes.



Fin octobre, en France, un Toulousain avait connu une mésaventure similaire. En réalité, ce n'est pas la cigarette électronique qui explose, mais sa batterie. L'explosion survient lorsque l'accu est transporté à part, dans la poche du "vapoteur", le plus souvent. Si les pôles positif et négatif de la pile entrent en contact avec des pièces de monnaie ou un trousseau de clés, un courant électrique se met à circuler. Cet arc électrique entraîne une surchauffe de la batterie et le court-circuit finit par provoquer le dégazage du lithium puis l'explosion.

Des normes pour éviter les accidents


En France, des normes existent afin d'éviter une surchauffe de la batterie pendant son utilisation normale sur une vapoteuse. Les e-cigarettes doivent ainsi être équipées d'un système qui bloque la vaporisation au bout de dix secondes. 

Pour le reste, quelques conseils simples s'imposent : ne transportez pas l'accu sans protection, surtout s’il est usé ou abîmé, tenez la batterie éloignée des objets métalliques et rechargez votre e-cigarette avec son chargeur d’origine