Fin des JMJ en Pologne

religion
Le pape François condamne les abus sexuels_
Le pape François condamne les abus sexuels ©francetvinfo - AFP
Ce dimanche 31 juillet, le Pape François a célébré la messe de clôture des Journées Mondiales de la Jeunesse après cinq jours de festivités. Ils ont été des milliers à avoir fait le déplacement dont des ultramarins et Polynésiens.
Ils étaient près de 3 millions de personnes à s'être déplacées pour la messe finale ce dimanche matin. Les Journées Mondiales de la Jeunesse se sont clôturées ce 31 juillet à Cracovie en Pologne. Alors que certains redoutaient un accueil très tempéré pour le souverain pontife dans ce pays catholique conservateur, le Pape François n'a cessé de prôner durant quatre jours une modernisation de l'Eglise et une ouverture au monde. Des discours qui lui ont souvent valu l'acclamation des jeunes.

Coté ultramarins, plus d'un millier de jeunes avaient fait le déplacement. "C'était un beau discours", a confié une jeune Réunionnaise au micro de notre reporter sur place.

Ecoutez le reportage de Sébastien Letard

bilan JMJ


Cette année une quarantaine de jeunes Polynésiens ont également participé aux JMJ. Leur présence dans la ville de l'ancien Pape Jean-Paul II, n'est d'ailleurs pas passé inaperçu. Et pour  les jeunes qui n'ont pas pu partir en Pologne, la Polynésie française a aussi ses JMJ. Le temps fort s'est déroulé hier soir, samedi 30 juillet, sur le site de Faratea. Près de 1500 jeunes, âgés de 13 à 25 ans, étaient attendus sur place. Un culte va clôturer les JMJ de Tahiti ce dimanche.

Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse auront lieu en 2019 au Panama, en Amérique du Sud.