Formation des cadres de fédérations sportives : le billet d'avion pris en charge par ATN

sport
Signature convention ATN
©Présidence de la Polynésie française
Nouvelle convention entre la ministre de l’éducation, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, l’administrateur d’Etat des îles du Vent et Sous le Vent, Raymond Yeddou, et le pdg d' Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, pour la formation des cadres sportifs.
C’est dans le cadre de ses missions et avec le soutien du ministère de la jeunesse et des sports et de sa politique sportive, que la Mission d'Aide et d'Assistance Technique (M.A.A.T) a sollicité la compagnie aérienne Air Tahiti Nui afin que cette dernière puisse aider les cadres techniques fédéraux de Polynésie française dans leurs déplacements et la réalisation de leur plan de formation professionnelle continue.

La formation de la jeunesse polynésienne et l’amélioration de l’encadrement technique des activités sportives de Polynésie française étant également souhaités par la compagnie aérienne Air Tahiti Nui, celle-ci a décidé d’y répondre favorablement.

Les cadres techniques sont engagés dans un processus d’accompagnement qu’ils doivent suivre. Ils bénéficient d’une formation continue à la carte, opérée, selon les thématiques et les ressources disponibles, soit au plan local, soit au plan national, grâce au réseau « jeunesse et sports » mobilisé par la MAAT.
 
Chaque année, la MAAT organise la formation continue des cadres du mouvement sportif. Celle-ci peut prendre différentes formes et peut soit faire intervenir un agent de la MAAT, soit faire intervenir un expert extérieur, venant souvent de métropole, soit encore s'organiser en un déplacement en métropole d'un ou plusieurs cadres techniques.

La convention avec Air Tahiti Nui est une des clés de ces formations. Le premier partenariat date de 2014 et continue depuis, ce qui fait d’ATN un partenaire privilégié du développement du sport polynésien et du rayonnement de la Polynésie.

Cette convention va permettre aux 13 cadres techniques de partir une fois dans l'année en formation en métropole, mais aussi de faire venir des experts pour finaliser les travaux sur le schéma directeur des équipements sportifs en Polynésie.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live