Fréjus : un militaire tahitien dans le coma après à une sauvage agression

violence
Fréjus
©Google Maps
Samedi 21 octobre, un jeune militaire tahitien a été victime d'une agression à Fréjus. Il a été transporté vers l'hôpital intercommunal dans un état critique et placé dans un coma artificiel.
Selon le journal quotidien régional, Var Matin, les faits se sont déroulés samedi vers 4h00 du matin. Le jeune militaire tahitien, âgé de 29 ans, a été roué de coups par plusieurs individus, près d'une station de lavage, après avoir passé une partie de la nuit dans une discothèque du quartier de la Palud à Fréjus.

Le militaire, pensionnaire du 3e RAMa (Régiment d'artillerie de marine), a été transporté vers l'hôpital intercommunal dans un état critique et placé dans un coma artificiel. Les circonstances de cette sauvage agression restent à déterminer.

Les policiers ont ouvert une enquête. Selon le média varois, plusieurs auditions de témoins ont eu lieu samedi après-midi (heure française) au commissariat. Deux individus, qui se sont présentés volontairement à la police, ont été placés en garde à vue.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live