Grève Carrefour : pas d'accord, mais des avancées

social
Grève Carrefour : pas d'accord, mais des avancées
©Polynésie la 1ère

Les négociations entre l'intersyndicale et la direction du groupe Carrefour n'ont pas abouti, jeudi 24 décembre, néanmoins il y a eu des avancées. La grève se poursuit donc malgré les fêtes.

Pas d'accord mais des avancées dans le conflit social à Carrefour. Jeudi 24 décembre, les syndicats se sont entretenus, pour la première fois, avec la directrice générale du groupe Wane.

Au centre des négociations, le départ de la directrice des ressources humaines et les problèmes de harcèlement dénoncés par certains salariés.

Cette rencontre a permis de mieux comprendre les revendications des grévistes explique Nancy Wane.

Nancy Wane réagit au micro de Sulianne Favennec : 

Nancy Wane, directrice générale grande distribution du groupe Wane

Pour les autres points de revendication, les syndicalistes doivent donc discuter avec les directions de chaque magasin.

Les négociations pourraient commencer l'année prochaine, ce qui permettrait de suspendre la grève d'ici là.

En échange, l'intersyndicale demande un geste de la direction explique Atonia Teriinohorai, secrétaire général de O Oe To Oe Rima.

Atonia Teriinohorai répond à Corinne Tehetia :

Atonia Teriinohorai, secrétaire général du syndicat O Oe To Oe Rima

 

Le préavis de grève comporte 16 points de revendication.