polynésie
info locale

Hawaiki Nui : OPT vainqueur de la 2e étape

va'a tahaa
Team OPT
©Polynésie la 1ère
Une bataille rude et intense pour les aito du va'a. Après près de deux heures de course, ce sont les rameurs de team OPT qui franchissent la ligne d'arrivée en premier de cette deuxième étape de la Hawaiki Nui Va'a. Ils sont suivis de Tamarii CPS qui a fait une remontée spectaculaire...
Une deuxième étape de 26 km qui relie Raiatea et Taha’a. Elle est la plus difficile et redoutée des rameurs. Surnommée "machine à laver", cette 2e étape de la Hawaiki Nui Va'a est une course de vitesse qui se passe à l’intérieur du lagon. Moins de deux heures de course, courte mais intense. Au top départ, Team Huahine part en trombe mais Shell revient avec son coup de rame légendaire. De quoi leur fait prendre l’avantage, Shell qui a remanié 90% de son équipe s’envole vers Taha’a.

Après la leçon de l'année dernière, où les rameurs s'étaient accrochés et perdu ainsi beaucoup de temps, Shell a décidé cette année de jouer la carte de la sécurité en se positionnant au large côté récif, pour éviter justement les accrochages. Grâce à un très bon choix de cap de Shell Va’a, en l’espace d’une vague, la team a pu se débarrasser de Team Huahine. 10 mètres séparent le leader de ses poursuivants. Team Huahine, emmené par Kevin Céran Jérusalemy, tente néanmoins de rester dans les traces de Shell qui donne le ryhtme. Malgré son avance, Shell a trouvé un adversaire à sa taille dans cette première partie de course. OPT part au combat et se positionne sur la gauche. La team est ex-aequo avec les rameurs de Huahine.

Mais attention aux rameurs de Bora Bora. La course est ouverte à beaucoup de clubs pour cette 2e étape. Sur 2h, les rameurs ont une carte à jouer. Les aito de Ataiarapu, team Bora Bora, l'ont bien compris et n’hésitent pas à partir au front. Après 25 minutes de course, ils prennent les devants. Shell suit juste derrière. Team OPT est à côté de Shell, suivie de Team Huahine, et Air Tahiti qui vient se positionner dans le top 5. EDT est à la peine et se situe à la 22e place... Poussés par leur capitaine Steve Teihotaata, les rameurs d'EDT viennent chercher la tête de course. Grâce au talent de Rete Ebb, l'un des meilleurs peperu au monde, la team attaque et remonte à la 5e place en profitant du surf provoqué par les remous des bateaux suiveurs. 
 

Remontée spectaculaire de Tamarii CPS


Team OPT, arrivé 2e lors de la première étape, prend les devants, Shell a dû mal à suivre. La team OPT veut gagner l’étape mais surtout rattraper sur le temps de Shell qui a 7 mn d’avance sur ses adversaires. A mi-course, le classement provisoire du top 5 est : OPT, Shell Va'a, Ataiarapu, Air Tahiti et Team Huahine. EDT est en 6e position et part au combat avec les rameurs de Kevin Céran Jérusalémy. 50 mètres séparent le premier et du troisième.  

Troisième hier lors de la première étape, Air Tahiti mène un combat intense pour remonter sur Shell. Après une belle bataille, les rameurs de la compagnie locale se positionnent 2e en passant ainsi devant Shell. 120 mètres séparent Air Tahiti, Shell du leader Team OPT.

Le classement de l'étape :
 
Classement de la 2e étape
©FTV
Le classement cumulé étapes 1 et 2 seniors hommes :
Classement cumulé étapes 1 + 2 séniors hommes
©FTV
 

A quelques minutes de la fin de la 2e étape, grosse surprise de Tamarii CPS, vainqueur de la 2e étape en 2018. Grâce à une remontée spectaculaire, Tamarii CPS remonte sur Shell et Air Tahiti. Tamarii CPS se positionne 2e juste devant Air Tahiti et Shell, qui se retrouve relégué à la 4e place. Il sera néanmoins difficile pour les Tamarii CPS de rattraper OPT, leader de la course. Team OPT s'envole vers la victoire. 
 

A quelques mètres de l'arrivée, Shell lâche prise alors qu'OPT reste devant. Tamarii CPS est 2e, suivi de Air Tahiti et Ataiarapu. EDT en 6e position se retrouve au combat avec Shell pour la 5e place. Les rameurs au coquillage se font finalement dépasser par EDT et perdent leur 5e place. 
 

OPT vainqueur, Shell relégué à la 6e place


Team OPT franchit en premier la ligne d'arrivée en un peu plus de 1h58. Ils sont suivis de Tamarii CPS, d'Air Tahiti et d'EDT qui ont fait une remontée spectaculaire. "C'est le plus mauvais départ qu'on ait jamais fait, confie Steve Teihotaata, capitaine EDT, à l'arrivée à Taha'a, On a quitté la ligne de départ dans les 4 derniers, mais on s’est bien accroché pour remonter au 4e. Bravo aux boys ". Shell n'aura pas réussi à terminer la course en tête... Ils se sont faits rattraper par Air Tahiti, Tamarii CPS, puis EDT et les rameurs de Bora Bora Ataiarapu. Shell termine avec plus de deux minutes de retard sur le leader et est relégué à la 6e place de cette 2e étape. "Je suis déçu, confie Albert Moux, Je pense qu'il y a eu un problème sûrement un ou deux rameurs ont lâché. Les conditions de course n'étaient pas favorable à Shell. Ce soir avec les rameurs, je veux savoir qui a lâche et pourquoi". Team Huahine est 7e suivie de Manihi, Manutahi. 

Malgré une défaite aujourd'hui de Shell Va'a, la team au coquillage reste premier au classement général provisoire. Team OPT est 2e, suivi de Air Tahiti et de EDT Va'a. 
 
classement provisoire
©Polynésie la 1ère
 
Hawaiki nui OPT vainqueur de la 2e étape

EDT vainqueur chez les Vétérans


Du côté des Vétérans, la Team EDT franchit la ligne d'arrivée la première sur cette deuxième étape. 
 
Publicité