polynésie
info locale

Holopuni Va'a : des champions du monde sacrés à Bora Bora

va'a
Holopuni Va'a
©Polynésie la 1ère
Pour sa 10e édition la course Tahiti-Bora Bora en pirogue à voile se transforme en championnat du monde de Holopuni. Pour l'occasion, des candidat venus de plusieurs pays du Pacifique seront en lice et 13 embarcations seront au départ, lundi 25 novembre, depuis la pointe Venus.
 
Dans la langue de Hawaii, Holopuni signifie naviguer vers n'importe quelle destination. Et, c'est peu dire que ces pirogues en résine mais qui pèsent lourd ont besoin de vent pour avancer, sinon les rameurs sont obligés de fournir de gros efforts. "C'est une pirogue qui pèse quand même 250 kg avec deux rameurs. Le peperu si il y a un peu de vent il ne peut pas ramer il doit barrer", explique Kavika Knight, de l'association Va'a Ta'ie Tautoru. 

Ce dimanche, les équipages ont testé les procédures de départs et jaugé leur embarcation. Les équipages venant des autres pays du Pacifique, comme Hawaii, Australie ou encore Californie, navigueront avec des pirogues polynésiennes. "On est prêt à faire des efforts et ramer longtemps mais on prie vraiment pour avoir du vent", confie le Hawaiien, James Freudenbirg-Biu. 

Teiva Véronique, lui, participe pour la troisième fois à cette compétition. Pour le Polynésien, c'est une manière de se reconnecter avec les traditions de la navigation à l'ancienne. "Cette année, on va le faire sans instrument, sans compat et GPS, donc c'est un challenge de renouer avec les techniques ancestrales".


 
Publicité