Invité du journal : Olivier Kressmann, vice-président du Medef

économie
Invité du journal : Olivier Kressmann, vice-président du Medef
L'annonce du couvre-feu en Polynésie a fait réagir le patronat, dont les représentants ont rencontré les autorités jeudi 22 octobre.
Olivier Kressmann, vice-président du Medef : "il est le clair que le problème premier qui s'est posé par les professionnels de la restauration, c'est ce 21 heures qui est une heure trop tôt, 22 heures aurait été totalement différent sur l'impact économique".

Olivier Kressmann affirme néanmoins avoir été "entendu" lors de cette réunion et est convaincu que les autorités veilleront "à remonter au niveau national des modifications qu'il faut prévoir et que nous espérons voir appliquer le plus tôt possible, en fonction des aménagements qui seront décidés au niveau national".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live