Une journée défense et citoyenneté sur le devoir de mémoire

sécurité
JDC
©David Couanon
Une trentaine de jeunes âgés de 18 à 25 ans ont réfléchi, ce mardi 8 mai, au devoir de mémoire dans le cadre de leur Journée défense et citoyenneté. Une journée obligatoire qui remplace le service militaire et permet de s’informer sur les droits et devoirs des citoyens.
Chaque année, près de 5 000 jeunes Polynésiens remplissent leur devoir en participant à la journée défense et citoyenneté. C’est une étape obligatoire pour pouvoir ensuite passer des examens comme le bac et le permis de conduire.

Ce sont donc douze journées qui ont lieu chaque mois et quand l’actualité s’y prête, elles s’organisent autour de thèmes comme le devoir de mémoire, en ce 8 mai, anniversaire de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

©Polynésie la 1ère


Les tests passés lors de cette journée permettent aussi de mesurer l'illettrisme chez les jeunes. Ceux qui sont en difficulté se voient ensuite proposer une remise à niveau en français, assurée par la DGEE.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live