L'Etat renforce ses mesures pour soutenir l'économie locale

tourisme
Evolution des mesures de soutien de l'Etat aux entreprises
La récente fermeture des frontières a accéléré l'interventionnisme des pouvoirs publics. ©Polynésie 1ere

Les conséquences de la fermeture des frontières sur l’économie polynésienne sont énormes. Pour y faire face, les pouvoirs publics se mobilisent. Cette semaine, le Pays a dévoilé ses mesures d’aides. Aujourd’hui, c’est au tour de l’Etat, en faisant évoluer 2 dispositifs.

Au tour de l'Etat de dévoiler les moyens pour juguler la crise économique qui touche une grande partie de la Polynésie.

L’an dernier, il avait déjà mis en place deux dispositifs de soutien :

Le Fonds national de solidarité aux entreprises d’un montant de 7,8 milliards CFP.

Et le Prêt garanti par l’Etat de 52 milliards CFP, en faveur de 900 entreprises locales.

A présent, ces 2 mesures de soutien évoluent à cause du nouveau contexte, notamment de la fermeture des frontières.

 

Pour le Fonds national de solidarité aux entreprises :

- un assouplissement des conditions d’éligibilité des entreprises est instauré (pêche, fabriquant de bières, commerces de gros…)

- Jusqu’à 1,2 million CFP pour les entreprises perdant au moins 50% de leur chiffre d’affaires

- Jusqu’à 24 millions pour les entreprises perdant au moins 70% de leur chiffre d’affaires

- Une aide complémentaire pour les charges fixes pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 119 millions CFP.

Evolution des mesures de soutien de l'Etat aux entreprises
Des milliards de fonds publics sont nécessaires pour soutenir l'activité économique du fenua. ©Polynésie 1ere

Pour le Prêt garanti par l’Etat :

- Prolongation du dispositif jusqu’au 30 juin 2021

- Différé de remboursement d’un an supplémentaire. Le remboursement sera soumis à un taux d’intérêt de 0,75 % différé sur plusieurs années.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live