L'invité café : Dimitri Pitoeff - 22/03/2022

économie
L'invité café  : Dimitri Pitoeff - 22/03/2022
L'invité café : Dimitri Pitoeff - 22/03/2022 ©Polynésie la 1ère
L'invité café du mardi 22 mars 2022 est Dimitri Pitoeff, secrétaire général adjoint de Atia I Mua.

"On n'appauvrit pas ceux-là même que l'on prétend aider"

Dimitri Pitoeff

Hier, l’intersyndicale a rencontré le patronat et le gouvernement au sujet de la mise en place de la TVA sociale ; rencontre qui n’a pas permis d’aboutir à un accord. Pour Dimitri Pitoeff, taxer les gens qui dépensent déjà 100% de leurs revenus dans la consommation vitale mènera inévitablement à la catastrophe économique et sociale. 

« Nous, nous disons que la Polynésie est dans l’urgence absolue face à l’inflation qui risque d’atteindre 7 ou 8%. (…) Dans ce contexte, nous pensons qu’il est impossible de mettre en place cette TVA sociale non déductible car cela va doubler cette inflation. » 


Bien que conscient qu’il faille « sauver la PSG », l’intersyndicale demande à annuler cette TVA sociale. Du côté du MEDEF, il est proposé de faire une TVA déductible, ce qui permettrait une augmentation moindre pour le consommateur. 


Quels sont les besoins immédiats, quels sont les ajustements à trouver ? Dimitri développe les points clés de la démarche de l’intersyndicale, qu’il qualifie de « pragmatique ». 

Dimitri Pitoeff est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Azi :