L’ouragan Madeline pourrait s’inviter au congrès mondial de la nature à Hawaï

écologie
Ouragans sur le Pacifique
©AFP
Édouard Fritch, Barak Obama, et de nombreux autres dirigeants se retrouvent à Hawaï en milieu de semaine pour le congrès mondial de la nature. Cette rencontre pourrait être bouleversée par l’arrivée de l’ouragan, Madeline, pour le moment classé en catégorie 2.
Le président de la Polynésie, Édouard Fritch a déjà atterri à Hawaï où il assistera à deux événements de portée internationale.

Le premier, la 10e conférence des dirigeants des îles du Pacifique, se tiendra mardi 30 août. Le second sera le congrès mondial de la nature, où se retrouveront de nombreux présidents, le jeudi 1er septembre. L’annonce du passage de l’ouragan Madeline inquiète donc les organisateurs de ces conférences l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) et l’East-West Center.

Lundi 29 août à 15h00 GMT, l’ouragan se trouvait à 1.115 kilomètres à l'est d'Hilo, sur la grande île d'Hawaïï, et se dirigerait en direction de l'ouest-nord-ouest à une vitesse d'environ 17 km/h, mais selon le NHC (Centre américain de surveillance des ouragans), sa trajectoire peut encore évoluer et se modifier.

L’ouragan est pour le moment de catégorie 2 sur l’échelle de Safir – Simpson qui va jusqu’à 5. La catégorie 2, représente des vents suffisamment violents pour infliger des dommages structurels aux bâtiments et aux maisons mais également à la végétation. Des coupures d’électricités et un manque d’eau potable peuvent également survenir.

Pour le moment, les vents de Madeline atteignent 155 km/h. Même si sa trajectoire est déviée, ce qui n’est pas confirmé, les dirigeants du Pacifique et des autres pays qui viennent assister aux deux événements vont devoir faire face à de fortes précipitations.

Dans l'Altantique également, l'ouragan Gaston, se fait de plus en plus menaçant, avec des vents de 175km/h. Il se situe actuellement à 900km des Bermudes.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live