La grève au CHPF prend effet demain

social
Préavis de grève au CHPF : les syndicats dénoncent les harlèment et le manque de promotion
Une intersyndicale à l'unisson. ©Polynésie la 1ere

Les négociations ont repris ce matin au sujet du harcèlement. 

Les négociations ont repris ce matin à l’hôpital, dans le cadre du prévis de grève déposé par les syndicats notamment de O oe to oe rima et CSTP/FO. Le préavis de grève signé de l'intersyndicale doit prendre effet demain, jeudi 1er avril. Les discussions portent aujourd’hui sur le chapitre du « harcèlement ». La question de l’application du protocole d’accord signé en 2019 a été évoquée hier, comme celle du respect des instances représentatives.

Il est question de revendications qui remontent à 2 ans, dans un protocole d'accord. Des reclassements, des promotions principalement. Aujourd'hui selon l'intersyndicale, rien n'a été fait.