La surfeuse Johanne Defay remporte la Surf Ranch Pro et se classe n°2 mondiale

surf
Johanne Defay
Johanne Defay, victorieuse à la Surf Ranch Pro, portée par le surfeur pro Adriano de Souza, et son entraîneur, Simon Paillard. ©Tony Heff / World Surf League

La surfeuse française, Johanne Defay, a remporté dans la nuit du 20 au 21 juin, la 6e étape du circuit pro, lors de la Surf Ranch Pro, en Californie. Elle devient ainsi deuxième au classement mondial, à 5 semaines des JO de Tokyo. Chez les hommes, c'est Filipe Toledo qui s'impose.

Johanne Defay a survolé la Surf Ranch Pro en Californie, ce week-end, au Surf Ranch de Kelly Slater, à Lemoore. Déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques deTokyo qui débutent dans cinq semaines, la surfeuse française originaire de La Réunion, a remporté cette 6e étape du circuit pro, face à l'Américaine Carissa Moore, quatre fois championne du monde et actuelle numéro 1 mondiale. 

En remportant cette étape du Championship Tour, Johanne Defay signe, en Californie, la quatrième victoire de sa carrière. Cette performance lui permet de se hisser au 2e rang mondial, passant de la cinquième à la deuxième place. Elle n'a jamais été aussi bien classée depuis ses débuts sur le circuit professionnel, en 2014.

En route vers Tokyo

"Je suis tellement heureuse d'atteindre le haut du classement cette année, a déclaré la jeune femme, en anglais, dans une vidéo de la World League Tour à partir de la 24e minute (...) J'espère que je pourrai rester dans le top 5 et continuer à faire bouger les choses un petit peu."

"Je suis vraiment impressionnée par le niveau du surf des femmes ici au Surf Ranch, a-t-elle déclaré. Carissa [Moore], Sally [Fitzgibbons] et Tati [Weston-Webb] ont toutes fait de l'excellent travail. C'est la première fois que je participe à deux finales d'affilée et je suis très contente de mes résultats."

Pour la toute première fois de l'histoire, le surf est l'un des 33 sports au menu des Jeux Olympiques à Tokyo cet été. Née à Honolulu à Hawaï, Carissa Moore, forte de 12 années d'expérience sur le Championship Tour, sera au Japon pour la médaille d'or. Mais Johanne Defay, meilleure surfeuse européenne depuis 2014, reste néanmoins une prétendante sérieuse au titre après cette victoire en Californie à un mois de l'ouverture des jeux. 

Chez les hommes, après une finale 100% brésilienne, c'est finalement Filipe Toledo qui l'emporte, face à Gabriel Medina, tenant du titre en 2018 et 2019.

Michel Bourez et Jérémy Florès sont forfaits.