La vente d'alcool pourrait reprendre sous certaines conditions

coronavirus
alcool
©NC la 1ère
La vente d'alcool pourrait reprendre la semaine prochaine, mais sous certaines conditions. Des limitations de quantités et de degré d'alcool notamment. Certains cavistes n'ont pas attendu l'annonce officielle pour (ré)ouvrir leurs carnets de commandes.
Rien lors du compte-rendu du Conseil des ministres de ce mercredi 15 avril. Rien non plus lors du point presse du Pays à 16h...L'annonce n'est pas encore officielle, mais selon une information de nos confrères de Radio 1, que nous avons confirmée auprès de sources proches du gouvernement, le vente d'alcool pourrait reprendre, vraisemblablement, à partir de lundi 20 avril, mais sous certaines conditions.

D'abord, cela ne concernerait que des degrés d'alcool inférieurs à 14° (vins, cidres, bières).
Ensuite, seule la vente à emporter serait autorisée, avec des commandes passées par téléphone, mail ou internet, via des points d'enlèvement ou un système de drive et ce, afin d'éviter tout attroupement.
La vente ne serait autorisée que du lundi au jeudi, de 8h à 16h.
La quantité d'alcool serait enfin limitée à 10 litres de bière et 5 litres d'autres boissons par client.

Les conditions de commande et de livraison ne seraient pas appliquées dans les archipels. En revanche, les horaires de vente sont valables sur l'ensemble du territoire.
La vente d’alcool pourrait reprendre sous certaines conditions

Certains cavistes n'ont pas attendu l'annonce officielle pour ouvrir leurs carnets de commandes et ont déjà entamé leur publicité sur internet.
vente d'alcool
vente d'alcool
La Brasserie de Tahiti, une des cinq plus grosses entreprises de Tahiti, avait annoncé mardi 14 avril, fermer ses lignes de production, mettant ainsi ses 400 salariés en congés forcés ou au chômage technique.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live