Le Conseil d'Etat rejette l'appel de Matahi Brotherson, de nouvelles élections en vue

politique raiatea
matahi brotherson
©Polynésie la 1ère

Le Conseil d'Etat a rejeté l'appel du maire actuel de Uturoa. Ce dernier voulait faire annuler la décision du tribunal administratif qui avait donné raison à la maire sortante Sylviane Terooatea. En septembre 2020, elle avait signalé des irrégularités dans l’établissement de 10 procurations. 

Le Conseil d’Etat a rejeté l’appel formulé par le maire de Uturoa, Matahi Brotherson. Ce dernier voulait faire annuler la décision du tribunal administratif de Tahiti qui avait donné raison à la maire sortante Sylviane Terooatea : celle-çi avait demandé l’annulation des élections  municipales de 2020 pour des raisons de procuration. Elle avait été battue de 10 petites voix au second tour des élections. La maire   sortante avait relevé des irrégularités dans l’établissement de 10 procurations.

Aujourd'hui, elle ne cache pas sa satisfaction au micro de Kaline Lienard :

Sylviane Terooatea

Pour rappel, lors du second tour des élections municipales qui s’étaient tenues le 28 juin dernier, la liste menée par Matahi Brotherson avait obtenu 1381 voix alors que celle menée par Sylviane Terooatea, avait récolté 1371 voix, soit un écart infime de 10 voix.

Donc les électeurs de Uturoa retourneront bien aux urnes pour de nouvelles élections municipales. La date reste à déterminer.

Le maire de Uturoa se dit prêt à retourner devant les urnes, écoutez-le au micro de Kaline Lienard :

Matahi Brotherson