Le difficile équilibre des reports de crédits

banque
Il oublie une "grosse somme d'argent" au distributeur...

Avec la crise économique, certains Polynésiens ont fait appel au report de crédit, auprès de leur banque. Les conditions du contrat doivent être bien lues et étudiées, pour ne pas prendre le risque de s'endetter davantage avec des frais bancaires supplémentaires.

Un début d’année 2021 difficile pour beaucoup de Polynésiens, surtout pour ceux qui ont perdu leur emploi ou ceux qui ont accepté de travailler à mi-temps. Et dans ce contexte, heureux sont ceux qui arrivent à remonter la pente grâce aux aides du Pays ou le soutien de leur banque. 

Le report de crédit, c'est l'option que beaucoup de Polynésiens ont entrepris auprès de leurs banques, suite à la perte de leur emploi ou à la diminution du temps de travail dans leur société. Entre 6 à 12 mois de report, c'est en tout cas le choix que John a choisi, le temps de sortir la tête de l'eau. "Dès le début du confinement, ils avaient préparé un report du remboursement des prêts. Ils avaient préparé les dossiers, ils nous appellent. On arrive, on signe et ça a été reporté de 6 mois. Ils ont récemment rajouté un report supplémentaire. Les autres banques, c'est plus délicat. Il n'y a pas eu de report automatique. J'ai dû m'inscrire pour faire une demande, ils devaient me rappeler...ils ne m'ont jamais rappelé. A force de demander, j'ai eu un décalage, juste de mes intérêts. Je vois qu'il y a clairement un problème de compréhension du désastre économique dans lequel le Covid nous plonge."

"C'est juste des frais que la banque facture pour reporter mon prêt"

Terema travaille dans le domaine du tourisme. Il a aussi bénéficié d'un report de crédit. D'abord soulagé du dispositif qui lui a permis de souffler, il a ensuite été surpris des frais ponctionnés sur son compte par sa banque. "J'ai l'impression de m'être un peu fait avoir parce qu'ils prélèvent des intérêts quand même qui, pour moi, s'élèvent à 42 000 et quelques...Je pensais que c'était des intérêts qui concernent le prêt. Je viens de voir mon nouveau report d'échéancier pour mon prêt et je me rends compte que les 40 000 Fcp ne sont pas du tout déductibles de mon prêt. En fait, c'est juste des frais que la banque facture pour reporter mon prêt ! Je pensais qu'on allait déduire ces 40 000 Fcp, pas du tout ! Du coup, moi je suis motivé à aller voir une autre banque et changer de banque."

5 500 demandes de reports de crédits

Matahi Brothers, directeur de la banque locale à la feuille de uru, précise que son établissement a "effectué 5 500 demandes de reports de crédits bancaires sur une durée de 6 mois. 90% des clients qui ont bénéficié de ce report ont décidé de reprendre les modalités de remboursement. 10% des clients pour qui ça a posé quelques soucis, 9% on fait des réaménagements de crédits et 1% où c'est très difficile car ces personnes ont perdu leur emploi."

Tout titulaire de compte peut formuler un report de crédit. Les conditions varient selon les banques et le cas de chacun, il faut donc bien lire son contrat.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live