Levée des motifs impérieux, les passagers présents en masse

coronavirus
LEVEE MOTIFS IMPERIEUX

Il n'empêche que certains voyageurs ont dû effectuer un parcours du combattant, sur le plan administratif. Le vol a décollé à 17h00 avec 4h30 de retard sur l'horaire prévisionnel.

Depuis mercredi 9 juin, fini les motifs impérieux pour voyager entre l'Hexagone et la Polynésie pour les personnes vaccinées. Désormais, les voyageurs vaccinés peuvent fouler le sol polynésien sans être soumis à une période d'isolement. C'est aussi le cas pour les enfants et mineurs de 11 ans ou plus qui ne sont pas vaccinés.

A l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, les passagers à destination du Fenua étaient donc nombreux à prendre le vol d'Air Tahiti Nui. Un grand soulagement malgré les consignes extrêmement strictes pour voyager. Le vol a décollé à 17h00 avec 4h30 de retard sur l'horaire prévisionnel.

Un reportage d’Ismaël Mohamed Ali et de Mourad Bouretima.