Marina Express : la fin d'un conflit sans accord

emploi
Marina Express : levée de la grève mais pas de protocole signé
©polynésie la 1ère

Après quatre semaines de grève, les quinze grévistes du supermarché Marina Express ont repris le travail, lundi 18 janvier. Néanmoins, le protocole de sortie de grève n'a pas été signé.

La grève est finie au magasin Marina Express de Punaauia. Les 15 grévistes de l'enseigne ont finalement décidé de reprendre le travail, après 4 semaines d'arrêt. Pourtant, aucun protocole de sortie de grève n'a été signé pour le moment. Principal point d'achoppement : les primes.

Le supermarché tourne a plein régime mais même si le conflit social n'a pas obligé à la fermeture des portes. Une ambiance de travail normal mais il reste un point d’achoppement : les gratifications. Elles peuvent aller jusqu’à 150 000 francs. Les syndicats contestent les critères d’attribution, ils veulent saisir le tribunal du travail.

Les deux parties ont une lecture différentes du droit.

5% sur un jour d'absence, c'est énorme. Le syndicat a fait des contre-propositions avec la direction (...) pour nous c'est discriminatoire explique Atonia Teriinohorai, responsable du syndicat O Oe To Oe Rima, 

On revient sur la définition de la gratification qui n'est ni un 13e mois et ni un intéressement(...) C'est une gratification, c'est une libéralité de l'employeur. C'est au bon vouloir de l'employeur pour recompenser l'assuidité de ses salariés, leur participation à l'essor de l'entreprise confie Nadjet Ouharrou, directrice de Marina Express.

Reportage de Stéphane Ratinaud et Patita Savea : 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live