polynésie
info locale

Marquises : la colère d'un chef d'entreprise

entreprises hiva-oa
Les pêcheurs de Hiva Oa en colère
Le quai de Tahaku ©polynésie.1
A Hiva Oa, un chef d’entreprise dénonce le système d’attribution des marchés publics dans les îles. Les chantiers dans les archipels sont la plupart du temps attribués aux grosses entreprises.
Selon Michel Kohumoetini, chef d’entreprise depuis 26 ans, les PME ont du coup peu de chance d’être retenues alors que les petites et moyennes entreprises présentent aussi des atouts pour mener à bien le marché proposé. Michel Kohumoetini, qui emploie pas moins d’une dizaine d’employés marquisiens, dénonce ce système d'attribution des marchés publics dans les îleS. 

Interview


Âgé de 56 ans, Michel Kohumoetini a commencé par la fabrication de parpaings à Ua Pou puis s’est lancé dans la construction de fare MTR, des maisons individuelles et des écoles.  Depuis 5 ans, il vit sur Hiva Oa. Michel Kohumoetini est actuellement en train de terminer un chantier au collège de St Anne à Atuona .
Publicité