Evasan aux Marquises : pour Rataro Ohotaua, l'hélicoptère ne suffit pas

santé ua pou
Rataro, un nouveau clip en mémoire de Hoane.
©Polynésie la 1ère
C'est un événement qui a marqué la Polynésie : le décès Hoane Kohumoetini pour insuffisance respiratoire et une prise en charge médicale défaillante. Une chanson lui rend hommage écrite par Rataro Ohotaua. Aujourd’hui, les évacuations se font par hélicoptère mais le compositeur demande plus.
 
A Ua Pou, l'hélicoptère aux couleurs des Marquises a effectué son premier evasan depuis sa mise en service, le 21 août dernier. Un sexagénaire, originaire de Hakahau, a dû être transporté à l'hôpital de Nuku Hiva pour insuffisance respiratoire. Hasard du calendrier ou pas, c'est également au mois d'octobre 2019 que les Marquisiens pleuraient un des leurs.

C'est un événement qui reste ancrée dans les mémoires collectives. Un an que le petit Hoane Kohumoetini a perdu la vie. Un triste drame qui permet aujourd'hui aux Marquisiens de bénéficier de ces moyens de transport, réclamés depuis 2007. Rataro Ohotaua a écrit une chanson pour lui rendre hommage
 


C’est un "appel, un cri de douleur" comme l’explique Rataro. Sa nouvelle chanson intitulée "Hoane" interprétée par sa fille, est un hommage à cet enfant mort aux Marquises il y a un an pendant son évacuation sanitaire par bateau. Aujourd’hui, les évacuations se font désormais par hélicoptère mais l’auteur compositeur demande plus.  

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live