Maupiti : "On appelle au secours à qui veut bien nous entendre"

tourisme maupiti
Le tourisme à Maupiti
©Polynésie la 1ère
Les professionnels du tourisme de Maupiti se sont regroupés en association : le comité du tourisme de Maupiti. L'objectif : trouver une solution à la mise en isolement totale de l'île et de son économie. Car, depuis qu' Air Tahiti a dû abandonner la destination, les îliens se sentent "oubliés".
Pensions, prestataires, artisans... Depuis deux semaines, tous les professionnels du tourisme de Maupiti se sont regroupés en association : le comité du tourisme de Maupiti. Son but est de rassembler toutes les forces en présence pour trouver une solution à la mise en isolement totale de l'île et de son économie. 

Maupiti fait partie des destinations qui ont été abandonnées par Air Tahiti, suite à la crise sanitaire. La clientèle y est pourtant nombreuse mais la piste trop courte empêche Air Tahiti de s’y poser en ATR 72. Seul l’ATR 42 peut opérer là-bas et encore sans être plein. La ligne perd donc de l’argent.

Les professionnels de tourisme de l'île demande au président du Pays de soutenir Air Tahiti et Maupiti Express pour une reprise des liaisons à forte capacité de passagers. "On appelle au secours à qui veut bien nous entendre parce que la situation à Maupiti est catastrophique (...) Ce n'est pas possible de nous laisser comme ça, de nous oublier !", s'inquiète la présidente du comité du tourisme, Lahaina Tavaeari. Selon le comité, la venue provisoire de la compagnie Tahiti Air Charter ne pourra absorber le flux antérieur des passagers (touristes, résidents, évasan et fret).  
 

Interview