Menace de grève au CHPF

social
Entrée CHPF
©chpf.pf

L'intersyndicale dénonce le harcèlement du personnel par la direction dans cette situation de crise sanitaire. Il est aussi question de la protection de l’emploi local. Si aucun accord n’est trouvé d’ici mercredi, la grève sera effective jeudi 1er avril au CHPF.

Une menace de grève à l’hôpital Taaone qui pourrait prendre effet ce jeudi 1er avril si les négociations échouent entre la direction et l’intersyndicale. Une intersyndicale composée de la CSTP-FO, CSIP, Otahi, O oe to oe rima e Atia i mua.

Au total : 7 points de revendications dont le respect du protocole de fin de conflit de septembre 2019. Les syndicats dénoncent le harcèlement du personnel par la direction dans cette situation de crise sanitaire. Il est aussi question de la protection de l’emploi local.

Si aucun accord n’est trouvé d’ici mercredi, la grève sera effective donc jeudi 1er avril au CHPF.