Moorea : le site d’accueil des croisières de Papetoai a été inauguré

tourisme moorea
inauguration du débarcadère de Papetoai
©Présidence de la Polynésie française
Ce nouveau site, dont les travaux ont démarré en 2015, est spécifiquement dédié aux croisiéristes, et a été conçu et organisé pour permettre aux visiteurs de découvrir, dès qu’ils mettent le pied à terre, le meilleur de Moorea.
Ce site comprend un fare qui permettra de faire apprécier l’artisanat local, un autre présentant les activités offertes durant leurs séjours, et un troisième offrant un accès aux taxis. Il dispose également d’un espace de vente de boissons fraîches, de sanitaires et d’espaces verts.

Le Président a rappelé que le tourisme, et en particulier le tourisme de croisière, constitue une véritable opportunité pour le développement économique des îles. Il a également rappelé que c’est pour cette raison que le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, s’était engagé aux côté des professionnels, pour rencontrer toutes les compagnies majeures de la croisière afin de les inciter à faire escale dans les eaux polynésiennes, voire à y baser un navire.

14 mois de travaux, un investissement de plus de 146 millions

Le gouvernement a également pris des mesures pour faciliter ces escales, comme l’autorisation d’ouverture des casinos à bord, pour les passagers, ou encore, avec l’aide de l’Etat, la simplification des formalités de visa pour les équipages. Il était donc nécessaire de fournir de belles infrastructures à terre et, en particulier, à Moorea. Le débarcadère de Papetoai, comme celui de Pao Pao, qui sera bientôt prêt, a été conçu, pour permettre le débarquement des passagers en toute sécurité. Les travaux d’aménagement de ce débarcadère ont démarré en février 2015. Les travaux ont duré 14 mois pour un montant total de 146 150 000 Fcfp.
débarcadère de Papetoai
©Présidence de la Polynésie française
Le Président a souligné que cet investissement était nécessaire et qu’il constituait un investissement important au service du développement économique de l’île. Il offrira ainsi de meilleures conditions d’animation, de promotion et de vente aux professionnels du tourisme, prestataires et artisans.

Pour la gestion et l’entretien des lieux, le secteur privé a été privilégié afin de favoriser la création d’emplois. Un appel à candidatures sera lancé très bientôt et une sélection sera effectuée dans les prochaines semaines. Le Président a souligné qu’il comptait sur la compréhension et la bonne volonté de chacun pour que les croisiéristes soient accueillis dans les meilleures conditions.