polynésie
info locale

Intercontinental : pas d'accord entre le syndicat et la direction

social moorea
Grève
©Pixabay ; Polynésie la 1ère
Mardi 19 novembre, syndicat et direction n’ont pas réussi à s’entendre autour notamment de la question de la réintégration des 4 employés licenciés pour harcèlement sexuel. Conséquence : la grève est effective à partir d’aujourd’hui. 
Le principal point bloquant entre le syndicat O Oe To Oe Rima et la direction de l'Intercontinental : la réintégration des 4 salariés licenciés pour faute grave. La rencontre n’a pas permis de déboucher sur une entente entre les deux parties… "Il est clair que les négociations ont été rompues. Du fait que la direction est restée sur sa position, nous aussi", expliquait, mardi soir, Tunia Terevaura, secrétaire général adjoint de O Oe To Oe Rima. La grève est donc effective aujourd'hui et pourrait s’étendre à d'autres hotels du groupe.
 

Interview


Il s’agit de la seconde grève dans l’établissement hôtelier de Moorea. La première grève qui a eu lieu il y a  un peu plus d’un mois a duré 45 jours. Elle avait été suivie par 145 employés soit 80% du personnel et avait coûté 200 millions au groupe. Le mouvement social risque de perturber le séjour des candidates à l’élection de Miss France 2020 . Arrivées dimanche au fenua, elles sont attendues jeudi à l'Interncontinental de Moorea. 
 
Publicité