Moralisation de la vie politique : François Bayrou présente son projet pour restaurer la confiance

politique
François Bayrou présente son projet de moralisation de la vie publique
©Polynésie 1ère
Le garde des Sceaux a présenté ce jeudi les grandes lignes de son projet « pour redonner confiance dans la vie démocratique ». Il entend notamment mettre un terme aux conflits d’intérêt et limiter le cumul de mandats dans le temps.



Comme promis pendant la campagne présidentielle, le ministre de la Justice, François Bayrou, a présenté son plan pour moraliser la vie publique ce jeudi 1er juin.

C'était une promesse de campagne : proposer le plus rapidement possible un projet de loi sur la moralisation de la vie publique. Le ministre de la Justice a dévoilé son plan d'action ce jeudi 1er juin. "Il ne s'agit plus de se prononce sut tel ou tel comportement individuel ni d'adopter des demies-mesures, le véritable enjeu est d'adopter une démarche globale de nature à restaurer la confiance des citoyens dans l'action publique", a-t-il expliqué.

Deux points clés

Pour parvenir à ses fins, le Garde des Sceaux propose deux étapes. Dans un premier temps, une réforme constitutionnelle pour limiter les élus à trois mandats maximum, interdire le cumul d'un mandat ministériel et d'un mandat exécutif local et interdire aux anciens présidents de siéger au Conseil constitutionnel.

La seconde porte sur la transparence des élus et consistera en l'interdiction des emplois familiaux, la suppression de la réserve parlementaire et la prévention des conflits d'intérêts. Il entend en finir "autant que faire se peut avec le "deux poids deux mesures", voyez le sujet d'outremer 1ère.

©Polynésie 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live