Mort de George Floyd : nouvelle mobilisation mondiale contre le racisme et les violences policières

manifestation
Manifestation anti racisme / violences policières
©CHRISTOPHE SIMON / AFP / FRANCEINFO
La mort de George Floyd, fin mai, continue de susciter l'indignation dans de nombreux pays. Des rassemblements ont eu lieu un peu partout dans le monde et dans plusieurs villes de France.
"Je ne peux pas respirer" ... Bravant la pandémie de coronavirus, des milliers de manifestants indignés se sont rassemblés, samedi 6 juin, à travers la planète, pour dénoncer les inégalités raciales et les brutalités policières, ainsi que la mort de George Floyd, un Noir américain, asphyxié fin mai par un policier blanc à Minneapolis, aux Etats-Unis. En France, 23 300 personnes ont manifesté, dont 5 500 à Paris, selon des chiffres annoncés par le ministère de l'Intérieur samedi dans la soirée.

A Paris, environ 5 500 personnes se sont rassemblées pacifiquement, dans deux cortèges distincts. Une manifestation a d'abord eu lieu vers la place de la Concorde, à proximité de l'ambassade des Etats-Unis, la seconde sur le Champ de Mars, malgré l'interdiction du préfet de police. En revanche, aucune interdiction officielle n'a été prononcée à Lyon, où les manifestants se sont rassemblés place Bellecour. Environ 6 000 personnes ont défilé dans les rues de la ville. 

D'autres rassemblements ont lieu un peu partout en France, comme à Rennes, où plus d'un millier de manifestants se sont réunis autour de Awa Gueye, la sœur de Babacar, tué par la police en 2015. Plusieurs milliers de personnes se sont aussi mobilisées à Lille, à Beauvais, à Bordeaux, au Mans et à Poitiers, ainsi qu'à Marseille, où des milliers de personnes ont défilé.

Des heurts ont éclaté en fin de rassemblement à Lille. Des échanges de projectiles et de gaz lacrymogène ont eu lieu pendant une heure. A Lyon,un groupe de cinquante individus ont tenté d'attaquer des commissariats, selon une source policière à France télévisions. Tandis qu'à Metz des manifestants ont tenté d'entrer dans le palais de justice et ont légèrement blessé le procureur, indique France Bleu.
 

Rassemblements aux Etats-Unis et en Australie


"Retirez votre genou de notre cou !"... Des milliers de manifestants ont convergé vers le centre de Washington pour protester contre le racisme et les brutalités policières, lors d'une journée marquée par une nouvelle cérémonie à la mémoire de George Floyd. Sous un soleil de plomb, la foule s'est massée dans la capitale fédérale américaine, dont la maire a apporté un soutien appuyé au mouvement de protestation. Les manifestants se sont rassemblés dans les rues menant à la Maison Blanche mais aussi aux abords du mémorial de Lincoln, où Martin Luther King avait lancé son fameux "I have a dream". 

Plus tôt, des rassemblements ont été organisés à Sydney, Melbourne, Adélaïde, Hobart, Melbourne et Brisbane, où plus de 5 000 personnes étaient présentes. Les participants ont aussi dénoncé les mauvais traitements infligés par la police aux populations indigènes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live