Municipales : un 2e tour avant fin juin ou il faudra tout recommencer

élections
Maison de la nouvelle calédonie
Vendredi 17 avril, l'Assemblée de Polynésie française a rendu un avis favorable sur le projet d'ordonnance sur le report du deuxième tour des élections municipales. Pas encore de date fixée, mais il devra avoir lieu avant fin juin pour ne pas que le premier tour soit annulé.
Alors que le gouvernement gère l'épidémie de coronavirus, personne n'a pour autant oublié avoir voté pour le premier tour des élections municipales. C'était le 15 mars dernier, cinq jour avant le confinement général de la Polynésie française.

Vendredi 17 avril, les élus de l'Assemblée de Polynésie française ont rendu un avis favorable à l'unanimité sur le projet d'ordonnance relatif au report du second tour.

La Polynésie et la Nouvelle-Caldonie ayant demandé en effet, au gouvernement central, à disposer d'autres conditions d'organisation, ne se trouvant pas dans la même situation sanitaire que la métropole. Le second tour des élections municipales en Polynésie pourrait donc avoir lieu à une autre date qu'en métropole.

Il n'y a pas encore de date arrêtée, mais il devra avoir lieu avant la fin du mois de juin. Sinon, le premier tour sera annulé, sauf pour les communes où le maire aura été élu dès le premier tour.

A l'unanimité, les élus de l'Assemblée veulent éviter cette situation, tout en insistant sur la nécessité de maintenir, à l'heure actuelle, un confinement strict, notamment à Tahiti et Moorea.

Les autorités sanitaires de Polynésie devraient être appelées à rendre un avis sur la date lorsqu'elle aura été choisie.

La date limite de présentation des comptes de campagne a été repoussée. Le plafond des dépenses de campagne devrait être majoré au coefficient de 2,5 maximum.

50 déclarations de candidatures ont été enregistrées au Haut-commissariat pour le second tour.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live