Ouverture des tests à l'aéroport pour les voyageurs vers les Etat-Unis

coronavirus
test covid aéroport
©Polynésie la 1ère

Installé dans le hall de l’aéroport de Tahiti, un centre de dépistage ponctuel et à disposition seulement des voyageurs vers les Etats-Unis a ouvert, ce samedi 30 janvier. Près de 200 touristes américains ont été testées à l’occasion de cette journée inaugurale. 

La mise en place de ce centre a été décidée par les autorités du Pays pour répondre aux exigences des Etats-Unis. En effet, depuis le 26 janvier, tous les voyageurs doivent obligatoirement présenter un test négatif pour espérer poser le pied sur le territoire même pour les citoyens américains.

Ces derniers étaient nombreux pour la première session de test, ce samedi après-midi. Près de 200 personnes, majoritairement des touristes américains, ont été testées à l’occasion de cette journée inaugurale. Mis en place par ADT en collaboration avec l’ILM (Institut Louis Malardé) de Tahiti, il accueille les voyageurs à destination de Los Angeles les mardi, mercredi, jeudi de 12h à 16h, et de 11h à 16 les samedi. Jean-Michel Ratron, directeur général d'Aéroport de Tahiti, explique l'organisation de ce centre. 

Interview

 

"C’est très pratique mais le problème, c’est qu’on ne savait pas, avant de venir ici"

Un touriste américain

 

Le dépistage se fait sans rendez-vous mais la plupart des touristes ont été informés au dernier moment. C’est le cas de Samuel, un trentenaire californien parti en vacances dans les îles. "C’est très pratique mais le problème, c’est qu’on ne savait pas, avant de venir ici, si on allait se faire tester sur place ou se rendre dans une clinique. Nous avons manqué d’informations mais dans cette période d’incertitudes, je pense que c’est normal... Il ne faut la trop en demander."

Michael McGee vient du Montana. Si dépenser 200 dollars pour les tests de toute sa famille ne le dérange pas, il n’aime pas en revanche attendre. "Pour respecter les délais des tests, il faudrait des centre dans chaque île. Nous avons dû chercher les informations et nous les avons trouvé sur le site de United." Pourtant, à travers ce centre, ouvert exclusivement pour dépister les passagers à destination des Etats-Unis, les autorités ont fait du mieux possible. Centraliser les dépistages aux départs internationaux est une proposition efficace selon Hervé Valet, le directeur de l’Institut Louis Malardé.

Interview

 

Le centre de dépistage de l’aéroport de Tahiti mobilise sept personnes de l’ILM. Samedi, quelques Polynésiens originaires des îles ont également pu profiter de ce nouveau dispositif moyennant, 5700 Fcfp pour un test antigéniques, et 17 100 Fcfp pour un test RT PCR.