Papouasie : les étudiants ont 48 heures pour quitter les campus

monde
Papouasie : les étudiants ont 48 heures pour quitter les campus
De nombreux étudiants vivent dans des résidences universitaires. Ils ont donc 48 heures pour rentrer chez eux ou trouver un nouvel hébergement. ©ABC Radio Australia
L'université de Papouasie-Nouvelle-Guinée suspend le premier semestre et donne 48 heures aux étudiants pour quitter les campus de Port-Moresby.






Cela met donc fin au boycott des cours lancé il y a près de trois semaines par les étudiants. Ils réclament la démission du Premier ministre, Peter O'Neill, accusé de détournement de fonds publics. Mais ils ne sont pas les seuls dans le pays : les étudiants de l'université de technologie de Lae ont rejoint le mouvement et il n'est pas question de fermer l'établissement pour le moment.

Chercher du soutien


Les jeunes cherchent aussi du soutien en dehors des facultés : depuis le début de la semaine, les étudiants se rendent dans leurs provinces d'origine ou dans les villes voisines pour expliquer les raisons de leur boycott et inciter la population à se joindre à eux.

Elodie Largenton/Radio Australia
Les Outre-mer en continu
Accéder au live