Pas d'accueil populaire à l'aéroport pour Emmanuel Macron en raison de la crise sanitaire

président de la république
Plage de Punaauia
©Polynésie.1
En attendant la déclaration de politique générale d'Emmanuel Macron et de probables annonces sur le fait nucléaire et la gestion de la crise sanitaire, la vie suit son cours.

Emmanuel Macron  a entamé samedi 24 juillet une visite officielle de quatre jours en Polynésie française. Il s'agit du sixième Président de la République à fouler le sol polynésien après le général De Gaulle en 1966, Valéry Giscard D'Estaing en 1979, François Mitterrand en 1990, Jacques Chirac en 2003 et François Holland en 2016.

En raison de la crise sanitaire, la popuation n'a pas été conviée à accueillir le chef de l'Etat à l'aéroport où seuls les élus et les représentants des corps constitués étaient présents sur la piste d'aviation. 

Les Polynésiens attendent Emmanuel Macron sur les dossiers liés au fait nucléaire, la préservation de l'environnement, le financement de la caisse de protection sociale et la crise sanitaire. Ils seront atentifs à la déclaration de politique générale que le président prononcera mardi 27 juillet à 19h00 au Haut commissariat, après avoir rencontré les élus et les professionnels du monde socio économique notamment.

Pour autant, de nombreux Polynésiens ont vaqué à leurs occupations tout au long du week end ...