Les pharmaciens opposés à la baisse des prix des médicaments

social
reforme PSG : baisse médicaments
©polynesie 1re
Dans le cadre de la réforme de la PSG, le gouvernement envisage de baisser le prix des médicaments, ce qui n’est pas du goût des pharmaciens.
Parmi les pistes évoquées pour contribuer à renflouer les caisses de la Protection Sociale Généralisée, le gouvernement envisage de baisser le prix des médicaments mais aussi la part de remboursement de la CPS. Ces mesures suscitent l’incompréhension et la désapprobation des pharmaciens.

Le tarif des médicament est réglementé et les pharmaciens estiment avoir déjà fait de nombreux efforts. Le remboursement des médicaments intervient pour 10.7% dans la part des dépenses de santé, pour les pharmaciens les économies doivent être faites ailleurs, dans une politique de prévention par exemple. Le prix de vente des médicaments en Polynésie est en moyenne 23 % plus élevé qu’en métropole.

©Polynésie 1ère

Les Outre-mer en continu
Accéder au live