Plongée en apnée, gare à l'ivresse des profondeurs

mer
Plongée en apnée, gare à l'ivresse des profondeurs
©polynesie la 1ère

"La pratique de l'apnée et ses dangers", c'est le thème d'une conférence donnée à Rangiroa, par Frédéric Lemaître. Cet enseignant-chercheur spécialiste en physiologie de l'apnée est en Polynesie française pour étudier le manque d'oxygène aux Tuamotu.

Frédéric Lemaitre parcourt la planète et ses plus grands fonds pour admirer le monde aquatique. Il est également chercheur et maître de conférences à l'université de Staps de Rouen. A travers sa passion, il explore scientifiquement le rôle de l'oxygène sur le corps.

Quand le plongeur dépasse 30 mètres de profondeur, l’azote devient toxique pour l’organisme humain. A partir de ce moment, l'apnéiste éprouve des symptômes qui se rapprochent de ceux d’une consommation excessive d’alcool, c'est le phénomène de l’ivresse des profondeurs appelée « narcose à l’azote ». L’ivresse des profondeurs a lieu lorsque notre corps ingère de l’azote en excès.

Le docteur en physiologie et champion d'apnée a rencontré Mana Mauri, pêcheur et fondateur de l'association Mana Ora.

En plongée, c'est toujours bien d'être à deux, c'est mon binome qui est venu me récupérer lorsque j'étais en détresse (...)J'ai un peu exagéré dans la profondeur, j'étais à 40 mètres de profondeur (...) C'est un plaisir mais risqué lorsque tu descends de plus en plus dans les abysses confie Mana Mauri.

Images de Belen Ferro :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live