Point de situation sur les non-résidents encore présents sur le territoire

coronavirus
fil d'attente à l'aéroport de Tahiti
©Polynésie La 1ère
Environ 1 200 personnes ont quitté dimanche 22 mars, la Polynésie française par plusieurs vols internationaux. Il reste encore 550 touristes en instance de départ.
Dans un communiqué, le Haut-Commissariat précise qu'environ "1 200 personnes ont quitté dimanche 22 mars, la Polynésie française par plusieurs vols internationaux. Il reste encore 550 touristes qui sont actuellement confinés à Tahiti et qui repartiront sur les prochains vols.

Par ailleurs, les touristes encore présents dans les îles sont en cours de rapatriement à Tahiti avant d’être acheminés vers leurs destinations d’origine.
"
 

La galère dans les deux sens


A Paris, même scène de pagaille à l'aéroport, au départ pour la Polynésie. En témoigne cette vidéo postée par un Polynésien qui attend de pouvoir rentrer. Il raconte que son vol French Bee a été annulé.

Avec d'autres passagers dans le même cas, il tente d'acheter un billet sur un vol Air Tahiti Nui, mais "il y a énormément de monde." "La consigne a été donnée au personnel de ne plus vendre de billets pour tous les Polynésiens qui souaiteraient rentrer [...] les passagers sont stressés. Tous n'ont pas les moyens de se payer des chambres d'hôtel et de patienter des jours et des jours sans connaître leur sort."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live