Rāhui sur la forêt à Rapa

écologie
Rahui sur la forêt à Rapa
©Polynésie la 1ère
Depuis toujours à Rapa, les habitants de l'île protègent leur biodiversité par le système de rāhui.  
La forêt mésophile de Rapa, c'est la forêt semi-sèche, où la biodiversité est très importante. Près d'une centaine d'espèces endémiques y est recensée. Et même sur l'île la plus isolée de Polynésie française, celles-ci sont menacées. Par les animaux herbivores mais aussi par des espèces importées envahissantes, comme le goyavier de Chine. La population de Rapa s'est mobilisée il y a une dizaine d'années pour protéger la flore et aujourd'hui, leurs actions ont porté leurs fruits : les espèces autrefois en danger se régénèrent. 

 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live