Raiatea : un homme meurt intoxiqué par un fugu

accidents raiatea
Fugu / poisson
©Wikipédia
A Raiatea, un homme d’une quarantaine d’années est décédé, samedi 11 juillet, après avoir consommé du fugu, un poisson hautement toxique apprécié pour sa chair mais qui nécessite une préparation spécifique.
Samedi, un homme d’une quarantaine d’années est décédé, à Raiatea, après avoir consommé du fugu appelé huehue en tahitien. Selon nos informations, trois autres personnes qui avaient partagé ce repas ont été admises, elles, dans la soirée à l'hôpital mais fort heureusement pour après une période d'observation elles ont pu regagner leurs domiciles. Leur pronostic vital n’est plus engagé.

Selon des sources anonymes, la tétrodotoxine a fait son oeuvre en quelques heures et l'homme d'une quarantaine d'années est décédé peu après son arrivée à l'hôpital d'Uturoa. Ce sont les pompiers de Tumaraa qui sont allés le récupérer vers 16h à son domicile. Une cinquantaine de kilomètres séparent la maison de la victime de l'hôpital, le poison s’était donc déjà répandu : à savoir la tétanie musculaire et l'arrêt cardiaque.

Le fugu fait partie des poisson-globes, les tetraodontidae. Il est un poisson très venimeux : son poison est mortel et sans antidote découvert à ce jour. Le foie du fugu, parfois sa peau et ses parties génitales, contiennent de la tétrodotoxine, une toxine neurotoxique qui attaque le système nerveux, conduit à la perte du mouvement musculaire jusqu’à la paralysie ou encore des détresses respiratoires qui peuvent entraîner le décès de la victime.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live