publicité

Les responsables du Thorco Lineage définitivement condamnés

La capitaine et la compagnie maritime du Thorco Lineage, ce cargo échoué sur le récif de Raroia en juin 2018, se sont désistés de leur appel. Ils sont donc condamnés respectivement à 12 mois de prison avec sursis et à une amende de 24 millions de Fcfp, selon nos confrères de Tahiti Infos.

  • LGT
  • Publié le , mis à jour le
Le navire s'était échoué en juin 2018, sur le récif de Raroia (Tuamotu), déployant d'importants moyens de secours et frôlant de peu la catastrophe environnementale. En effet, le cargo philippin de 132 m de long faisait route vers la Tasmanie avec, à son bord, 11 tonnes de calcine d'oxyde de zinc. Entré dans les eaux territoriales le 21 juin 2018, il avait connu des avaries de propulsion, mais le capitaine avait choisi de poursuivre et de ne pas les déclarer, contrairement aux procédures. Il avait donc dérivé jusqu'à la côte où il s'était échoué dans la nuit. Les habitants de Raroia l'avaient découvert au petit matin et avaient alors alerté Le JRCC.

Aucun des 18 marins n'ont alors posé le pied à terre, sur ordre du capitaine.
Le navire était finalement arrivé à Papeete le 3 juillet, après un remorquage difficile et délicat.

Condamnés en première instance pour « non déclaration avant appareillage par le capitaine, d’avarie, pouvant porter atteinte à la sécurité du navire, de l’équipage, des personnes embarquées où à la protection de l’environnement », le capitaine du bateau avait écopé de 12 mois de prison avec sursis et la compagnie maritime Sinbanali Shipping à une amende de 24 millions de Fcfp

Les mis en cause avaient dans un premier temps fait appel de cette décision. Mais en se désistant, la peine prononcée en première instance par le tribunal de Papeete devient donc effective.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play