Rivanui Bennett, rescapée du covid

coronavirus
Rivanui Bennet
©Pol.1
Rivanui tombe malade du covid à 27 ans. En novembre 2020, elle est hospitalisée à cause de son obésité morbide, qui lui cause de graves difficultés respiratoires. Aujourd’hui, elle a repris sa vie en main.

Rivanui Bennett est maquilleuse. En novembre 2020, elle a failli mourir du covid, aggravé par une obésité morbide. Elle n'a alors que 27 ans. 
 

L'obésité, un fléau


Lorsqu’elle a attrapé le covid, Rivanui pesait 145 kilos. Par la nourriture, elle tentait de combler la tristesse, le vide.

Je me réfugiais constamment dans la nourriture quand j’étais triste. C’était mon remède. Je ne voyais pas que je me faisais du mal.

Rivanui Bennett


Elle alerte sur ce fléau polynésien qu’est l’obésité. La manifestation d’un manque que beaucoup tentent de combler par des addictions : tabac, alcool, malbouffe.

La covid tue, c’est vrai. Mais c’est plus notre obésité et notre façon de vivre qui fait qu’on en arrive là. Les jeunes qui mangent mal et qui ne bougent pas doivent se réveiller. Aujourd’hui, je suis la preuve qu’on peut s’en sortir.


 

Déclic, aux portes de la mort


Son mari n’a pas vraiment perçu le danger non plus. Il rassurait sa femme sur ses sentiments pour elle.

Rivanui Bennett
Rivanui et Moerai Bennett ©Pol.1


Son poids n’était pas vraiment un problème. Mais l’épisode du covid et la mort qui a plané durant ses deux semaines d’hospitalisation lui ont fait prendre conscience qu’il devait l’aider dans son combat :

Au moment où elle atterri à l’hôpital à cause du covid, cela devenait vraiment inquiétant.  Tout seul c’est difficile de changer, il faut un accompagnement. 

Moerai Bennett


C’est lorsque Rivanui a vu la fin, qu’elle a eu le déclic.

Quand tu prends de l’oxygène, que tu es essoufflée à chaque fois, et qu’un médecin te dit que c’est une question de vie ou de mort ou les quatre planches t’attendent... tu réfléchis

Rivanui Bennett


Alors, aujourd’hui, au menu ce sont légumes verts et salade de fruits.

Depuis qu’elle est sortie de l’hôpital, moi-même j’ai changé ma façon de manger.

 Moerai Bennett

 

Rivanui Bennet
©Pol.1


La vie reprend le dessus. Rivanui veut devenir mère. Elle en a fait sa motivation, depuis que le médecin lui a dit qu’elle aurait des difficultés à être enceinte avec un tel poids :

Je n’ai pas eu mes règles pendant un an à cause de mon obésité morbide. On peut voir qu’une femme est fertile lorsqu’elle a ses règles. Je n’avais plus mes règles. Il faut avoir un déclic.

Rivanui Bennett


Rivanui a perdu cinquante kilos en moins d’un an. En partageant son histoire et ses photos sur les réseaux sociaux, elle espère déclencher le changement chez d’autres.