Tahaa : les manifestants contre l'obligation vaccination demandent la dissolution de l'assemblée

coronavirus tahaa
marche contre obligation vaccinale Tahaa
©Polynésie la 1ère
Ils étaient 150 manifestants à avoir fait le tour de l'île en voiture, ce samedi 16 octobre, pour dire non à l'obligation vaccinale. L'objectif également de cette démarche : demander la dissolution de l'assemblée.

A Tahaa, 150 personnes ont manifesté contre la loi sur l’obligation vaccinale. Si les manifestants ont montré leur mécontentement par une marche dernièrement, ce samedi, c’est avec un tour de l’île en voiture qu’ils ont manifesté pour toucher le plus grand public.

Leur objectif : demander la dissolution de l'assemblée en plus de l'annulation de la loi. "On veut affirmer à Edouard Fritch que ça suffit !", l'explique Nathalie Teura, organisatrice de l'évènement.

 

©polynesie

 

Le président Fritch a annoncé qu’il repoussait de 2 mois l’application de la sanction financière, l’amende de 175 000 Fcfp qui concerne parmi les 20 à 25 000 salariés en contact avec le public, ceux et celles qui ne se feront pas vacciner.