polynésie
info locale

240 heures de travail d'intérêt général pour le SDF qui a dégradé des tombes

faits divers tahiti
Du travail d'intérêt général pour le SDF qui a saccagé le carré militaire de l'Uranie
©Aiata Tarahu / Polynésie 1ère
Un SDF a été jugé en comparution immédiate pour avoir vandalisé le carré militaire du cimetière de l'Uranie. Il devra effectuer un travail d'intérêt général de 240 heures. 
Lundi, le Haut-commissariat condamnait " avec la plus grande fermeté la dégradation d’une vingtaine de tombes du carré militaire au cimetière de l’Uranie ". Premiers faits de ce type en Polynésie. C'est un militaire qui évaluait l'état des tombes pour la prochaine Toussaint qui a découvert l'acte de vandalisme (croix arrachées, vases en béton brisées, ornements dégradés).

L'enquête a permis l'arrestation d'un sans domicile fixe. Ce jeudi 26 septembre, il a été jugé en comparution immédiate. A la barre du tribunal correctionnel, le prévenu a déclaré qu'il était " en colère contre la vie ". Le procureur qui a considéré que le prévenu avait " porté atteinte à l’une des plus importantes valeurs de la République ", a requis 12 mois de prison dont la moitié avec sursis et un mandat de dépôt.

Les magistrats du tribunal correctionnel ne l'ont pas suivi et ont condamné le sans domicile fixe à un travail d'intérêt général de 240 heures. S'il n'effectue pas cette peine, il purgera 8 mois de prison.

 
Publicité