Le 3e collectif budgétaire adopté

assemblée de polynésie française tahiti
Assemblée polynésie
©Polynésie 1ère
Le troisième collectif budgétaire du gouvernement d'Edouard Fritch a été adopté mardi 22 août, à l'Assemblée de Polynésie, par les voix du Tapura et du Tahoeraa. L’UPLD s’est abstenue.
La relance économique est encore timide mais elle est au rendez-vous. Résultat : le gouvernement dispose d’une plus grande marge de manœuvre. Il injecte donc 5,3 milliards de Fcp supplémentaires dans le circuit économique et social.
Une dotation exceptionnelle d’1,6 milliard de Fcp est notamment prévue pour combler le déficit du régime de solidarité territoriale.

L’opposition a dénoncé un arrosage financier à 8 mois des échéances électorales.
 
1,6 milliard de Fcp pour combler le déficit du RSPF, c’est une bouffée d’oxygéne pour l’hôpital du Taaone qui pourra ainsi alimenter sa propre trésorerie exsangue, a expliqué dans son intervention la représentante Tapura, Armelle Merceron.

Ce troisième collectif budgétaire,  ce sont aussi  650 millions de Fcp supplémentaires en faveur des entreprises et pour les CVD (Contrats des Volontaires au Développement), 450 millions de Fcp pour les aides à l’emploi et 800 millions de Fcp pour le renouvellement de la flotte de bus.


Le 3e collectif budgétaire adopté

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live