5 nouvelles espèces de poissons découvertes à Scilly et Mopelia

environnement tahiti
Scilly
©PEW
Une mission scientifique a permis de dresser un inventaire de la biodiversité marine et des oiseaux de Scilly et Mopelia. Les chercheurs vont se servir de ces données pour protéger au mieux l’environnement des dangers qui le guettent.
mission scientifique Scilly
©PEW
Une mission scientifique a été réalisée du 25 novembre au 8 décembre 2014 par le CRIOBE-IRCP en partenariat avec la Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie, le Grand Observatoire de l'environnement et de la biodiversité terrestre et marine du Pacifique Sud (GOPS), Pew Polynésie française et la Direction des Ressources Marines et Minières. 12 scientifiques du CRIOBE, de l’IFREMER, l’université de Perpignan, l’université de Nouvelle Calédonie, l’Institut de Recherche pour le Développement, The Smithsonian Institution et Pew ont participé à une mission d’inventaire de la biodiversité marine et des oiseaux des atolls de Scilly (Manuae) et Mopelia (Maupiha’a).
Les atolls de Scilly et Mopelia situés à l’extrémité Ouest de la Polynésie française constituent le lien écologique entre les îles de la Société, l'archipel des îles Cook à l’ouest et les eaux internationales. Le milieu marin de ces îles périphériques occidentales est encore très peu étudié, de même que l’avifaune terrestre et marine. Les résultats de cette expédition permettront de dresser un inventaire le plus complet possible des poissons et des oiseaux de ces atolls, d’observer les liens potentiels des communautés naturelles avec les régions avoisinantes, et d’identifier les caractéristiques uniques de ces milieux isolés peu impactés par l’homme. Ces éléments de connaissances permettront des proposer  des outils d’aide à la décision en matière de gestion de ces écosystèmes particulièrement riches.
Selon les premiers éléments de résultats de la mission, 429 espèces de poissons ont été identifiées dont 5 espèces potentiellement nouvelles. Une liste complète des poissons de Scilly et Mopelia sera établie ultérieurement. La diversité des oiseaux marins à Scilly et Mopelia est élevée avec respectivement 9 et 11 espèces d’oiseaux marins reproductrices recensées, et de nombreuses colonies situées sur les motu inhabités et non exploités pour le coprah. Ces atolls constituent des zones importantes pour la conservation des oiseaux. Enfin, les rencontres et entretiens effectués avec les populations de ces îles ont permis d’évaluer les usages et pressions sur les ressources naturelles et d’appréhender les enjeux liés à la gouvernance du milieu naturel, classé en réserve territoriale à Scilly, ou encore peu impacté à Mopelia.

Source : communiqué PEW

mission scientifique Scilly
©pew
mission scientifique Scilly
©PEW

Les Outre-mer en continu
Accéder au live