polynésie
info locale

8ème jour de grève dans les hydrocarbures

carburants Tahiti
atr air tahiti
©FACEBOOK/AIRTAHITI
Au 8ème jour de grève, les conséquences se font sentir. La compagnie Air Tahiti qui utilise son stock de carburant, enregistre quelques retards sur les lignes inter-îles. Et, si la grève continue, cela pourrait perturber les vols internationaux.
Hier, mercredi 17 décembre, le juge des référés a demandé aux grévistes de Total de laisser l’accès libre au personnel non grévistes. Des grévistes qui ont d'ailleurs été condamnés à 100.000 francs d’amende pour avoir bloqué l'accès à la station.
 
Depuis le début du conflit, les camions sortent au compte goutte des dépôts. Même si il n'y pas de pénurie dans les stations services, les conséquences commencent à se faire sentir notamment dans le transport aérien qui connaît des perturbations. La SOMSTAT, la société qui alimente l’aéroport, est bloquée. Du coup, la compagnie Air Tahiti pioche dans ses réserves dans les îles et enregistre quelques retards sur des vols. Des perturbations qui arrivent en pleine période de vacances de Noël et, donc, des retours des élèves dans les archipels.
 
Ecoutez Vairani Tetaria, d’Air Tahiti, au téléphone de Noella Tau.

air tahiti

 
Selon la Dépêche de Tahiti, si la SOMSTAT reste bloquée par la grève, les vols internationaux pourraient être perturbés dès dimanche. Mais, en cas de besoin, le Haut-Commissariat pourrait procéder à des réquisitions de carburant.
 
 
Publicité