A cause du covid, la fabrication de cercueils tourne à plein

entreprises tahiti
fabrication cercueils
©Polynésie la 1ère
Les métiers autour de la mort ne sont pas à l’agonie ! Face au nombre croissant de décès, le secteur est en bonne santé et va jusqu’à créer de l’emploi. C’est le cas des entreprises funéraires également spécialisées dans la fabrication de cercueils.

Les fabricants de cercueils ne chôment pas. Ces derniers temps, à cause de la crise sanitaire, leur activité a fait un bond considérable : elle a été multipliée par 3 ces dernières semaines entre les personnes décédées de mort naturelle et les victimes du covid.

A Paea, les cercueils sont fabriqués en série chez Funéraire Maraetefau. Pas le temps de souffler pour répondre à la forte demande. "J'ai été obligé de prendre d'autres gars pour aider le menuisier", dit Jérémy le gérant. Deux ouvriers ont ainsi été engagés. Avec l'épidémie de covid, les commandes s'enchaînent. "En moyenne 7 cercueils par jour", ajoute le gérant.

Une centaine par mois

 

Actuellement, l'entreprise fournit en moyenne plus de 100 cercueils par mois. La plupart pour l'hôpital de Taaone. Il y en a de toutes les tailles, à tous les prix.

Fabrication cercueils
©Polynésie la 1ère

 

Ecoutez le reportage de Titaua Doom :

Cercueils