Accès gratuit au musée du Quai Branly pour les Polynésiens évasanés

culture tahiti
Accès gratuit au musée du Quai Branly pour les Polynésiens évasanés
©Présidence
Grâce à cet accord initié par la Délégation de la Polynésie française à Paris, les Polynésiens en évacuation sanitaire en métropole pourront désormais accéder gratuitement au Musée du Quai Branly, dans la limite des invitations prévues par la convention.
Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le président du musée du Quai Branly – Jacques Chirac, Stéphane Martin, ont signé mercredi 13 décembre, à Paris, une convention.

Grâce à cet accord initié par la Délégation de la Polynésie française à Paris, les Polynésiens en évacuation sanitaire en métropole pourront désormais accéder gratuitement au Musée du Quai Branly, dans la limite des invitations prévues par la convention.

L’occasion pour eux de découvrir l’exceptionnelle collection de pièces originaires de Polynésie et de toutes les régions du monde.

Des visites seront organisées par la Délégation, en coordination avec l’établissement culturel et avec le soutien des associations d’entraide sociale et de bénévoles. Dans le même esprit, la Délégation a entamé des démarches auprès de musées parisiens et de sociétés de divertissement (bateaux mouches, visite de la Tour Eiffel, etc.), pour permettre aux Polynésiens soignés dans l’Hexagone, d’accéder à des conditions privilégiées aux prestations proposées par ces derniers.

Edouard Fritch a chaleureusement remercié Stéphane Martin pour "ce geste en faveur des Polynésiens". "Merci de leur permettre d’avoir un moment pour penser à autre chose durant la période difficile qu’ils traversent et avoir l’occasion de connaître encore davantage leur culture" a-t-il insisté. De son côté, Stéphane Martin a affirmé que les Polynésiens faisaient "partie de la famille du Musée du Quai Branly – Jacques Chirac". "C’est toujours un plaisir de pouvoir vous aider", a-t-il assuré.