polynésie
info locale

Une actualité sombre pour la plongée sous-marine

sécurité tahiti
Malaise au club de plongée
©pixabay
L'actualité a récemment rappelé la dangerosité des activités nautiques de plongée avec un décès et la comparution en appel du moniteur de plongée qui n'avait pas respecté toutes les règles de sécurité, causant la paraplégie d'un de ses clients. 
Nous vous l'avons annoncé hier soir dans notre journal. Un sortie de pêche sous marine a viré au drame ce jeudi 14 septembre aux alentours de 15H30. Le corps d’un homme de 55 ans a été retrouvé sans vie. Les sapeurs pompiers n’ont pu que constater son décès. Il était parti seul. Son corps a été remis à sa famille, aucune autopsie n'est prévue.

La plongée sous marine n'est pas sans risque. Des événements similaires se produisent régulièrement et rappellent à quel point cette activité est dangereuse. Chaque année, on enregistre entre 20 et 25 accidents. Hier, un moniteur de plongée comparaissait devant la cour d'appel de Papeete pour un accident survenu en 2012. Il avait plongé avec quatre personnes au-delà des limites autorisées. L'une de ces quatre personnes est aujourd'hui paraplégique. 

Les précisions de Miri Tumatariri

En première instance, l’homme avait écopé de 15 mois de prison avec sursis et d'une interdiction d'exercer le métier de moniteur de plongée pendant 1 an. L'arrêt de la cour d'appel sera rendu le 25 octobre prochain. 

Les gendarmes invitent à la plus grande prudence et comptent relancer une campagne de sensibilisation avec les professionnels du milieu de la pêche sous marine.
Publicité