polynésie
info locale

Affaire de faux billets : 9 personnes à la barre

faits divers tahiti
faux billets
©Polynésie 1ère
Retour des 9 faussaires au tribunal correctionnel de Papeete, lundi 11 mars. Après avoir demandé à préparer leur défense, ils seront jugés pour avoir fabriqué et écoulé près de 3 millions de Fcfp en six mois. Une entreprise qui avait pour but de « gruger des trafiquants d'ice et de paka ».
Ils sont âgés de 22 à 41 ans et sont plusieurs à avoir un casier judicaire long comme le bras. Ces hommes et cette femme ont en commun des parcours liés à la délinquance et aux trafics de stupéfiants, et n’ont pas d’emploi. C’est le numéro de série identique sur tous les billets qui les a trahis.

L’un des faussaires s’est appuyé sur des tutoriels trouvés sur YouTube… Et pendant près de six mois, ils ont monté une véritable entreprise de production et de mise en circulation de faux billets. Ils commencent par imprimer et écouler 250 000 Fcfp. Puis, petit à petit, ils augmentent la cadence et passent directement à 500 000, puis à 700 000 Fcfp imprimés en billets de 5 000 et 10 000 Fcfp. Cet argent était utilisé dans des snacks, des stations services et divers commerces de Papara à Papeete en passant par Punaauia, Paea et Faa’a.

Mais « le coup » ultime, c’était d’acheter entre 5 et 10 grammes de methamphétamine à un trafiquant d’ice surnommé Marius. Ce deal a été monté par plusieurs des prévenus, qui avaient déjà consommé de l’ice et qui étaient désireux de se faire plus d’argent tout en consommant à leur guise.

Une tentative qui pourrait bien engendrer une autre affaire, mais de trafic de drogue cette fois. Cela peut leur coûter aujourd’hui 10 années de prison
 
Affaire de faux billets : 9 personnes à la barre
Publicité