Affaire John Nivière, prison ferme pour les complices

justice tahiti
affaire John Nivière
©polynesie.la1ère
John Nivière la tête d’un réseau de trafic d’ice a été condamné en novembre dernier à 7 ans de prison. Dans cette affaire 4 jeunes ont été interpellés le 3 juillet. Ils étaient jugés lundi 06 juillet en comparution immédiate. Trois ont écopé de prison ferme.

 
  • 3 ans de prison ferme et maintien en détention pour Dan Guislain et Heneri Territehau
  • 3 ans de prison dont deux ferme pour Mirinda Mahatia, enceinte elle effectuera sa peine à la naissance de ses jumeaux.
  • 1 an de prison avec sursis pour Matairea Brotherson et 300 000 cfp d’amende

Ils sont 4…3 garçons et une fille, tous âgés de 28 à 36 ans. Mines renfermées et regards baissés dans le box des prévenus. Tous sont soupçonnés d’avoir participé à un vaste trafic d’ice organisé par John Nivière. Ce dernier a été condamné en Novembre dernier à 7 ans de prison. Lors des investigations les enquêteurs avaient saisis des armes et 15 millions cfp enterrés dans un jardin à Moorea.

Dans le box ce lundi 06 juillet, les profils diffèrent. Certains achetaient, d’autres revendaient tous consommaient.
 

Deux sont déjà en détention


Dan Guislain est un des gros revendeurs, il achetait régulièrement de grosses quantité à John Nivière. De 50 à 100 g pour revendre (des doses pouvant rapporter 10 millions cfp).

Heneri Territehau lui est un plus petit trafiquant. Il achetait entre 5 et 10 grammes par mois. D’après lui juste pour sa consommation personnelle et gagner un petit peu d’argent. Il s’est fait attraper à la suite d’une course poursuite en voiture alors qu’il tentait d’échapper à un contrôle de police à Mahina.
 

Juste pour consommation personnelle


La seule femme du groupe, Mirinda Mahatia, surnommée Mama par les autres, vendait entre 5 et 10 gr par jour à une cinquantaine de clients. Surtout les fins de mois. Elle dit n’avoir pas fait de profit sur ces ventes. John Nivière la rétribuait en lui donnant sa dose d’ice, ce qui lui suffisait dit-elle.
 

Un ami trop généreux


L’un des prévenus, Matairea Brotherson, 36 ans l’aidait en lui prêtant son domicile pour le conditionnement de l’ice. Il faisait parfois office de chauffeur. Un service rendu à une amie, rien de plus, comme il le déclare à la barre. Il se dit victime de sa générosité et de son addiction à l’ice. Il a entrepris par lui-même d’arrêter.
 

Réquisitoire

 

L’ice est une vraie pieuvre implantée dans tous les quartiers, c’est une drogue démocratique qui touche toutes les classes sociales et troisièmement c’est un moyen financier qui rapporte parce qu’il y a des consommateurs.  

Robert Danielson, procureur de la République


Le procureur Danielson avait demandé pour Dan Guislain déjà condamné pour trafic de paka et vols 3 ans de prison et maintien détention.

Pour  Heneri Teriitehau, qui est à l’origine de la fuite en voiture de Mahina à Papeete 3 ans de prison et maintien en détention
Pour Mirinda alias Mama, dèjà condamnée pour trafic de paka, 4 ans de prison dont 1 an avec sursis et  mandat de dépôt car cela fait 5 ans qu’elle est dans le trafic.

Enfin pour  enfin pour Matairea Brotherson, qui n’a pas de casier judiciaire à part conduite en état d’ivresse, 18 mois de sursis.

Les réquisitions ont été en grande partie suivies.
Affaire John Nivière, prison ferme pour les complices
Les Outre-mer en continu
Accéder au live