Affaire de la Sétil : les peines ont été confirmées

justice tahiti
Hiro Tefaarere
©Radio NZ
Le délibéré de la cour d’appel de Papeete a été rendu dans l’affaire de la Sétil. Hiro Tefaarere, principal mis en cause, a été condamné à deux ans de prison avec sursis, trois ans de mise à l’épreuve avec obligation de remboursement et un million de francs CP d’amende.
La cour d’appel de Papeete a suivi les réquisitions de l’avocat général dans son délibéré tombé mardi 14 juin. Les faits remontent à 2008 lorsque Hiro Tefaarere, à l’époque président du conseil d’administration de la Sétil, accorde un versement de 50 millions de francs CP à la société de Duty Free Casimir, dont Mareva Marchesini est la gérante. Cette dernière a été condamnée à six mois de prison avec sursis et 700 000 francs CP d’amende.

Pour cette décision, l’ancien syndicaliste n’a pas consulté le CA de la Sétil, alors que la société gestionnaire de l’aéroport était en procès contre la société de Duty Free Casimir. C’est l’aviation civile qui avait bloqué la transaction et déposé plainte. Hiro Tefaarere n’a donc plus de recours possible à part la cassation et devra donc s’acquitter de deux ans de prison avec sursis, trois ans de mise à l’épreuve avec obligation de remboursement et un million de francs CP d’amende.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live