polynésie
info locale

Affaire Sofipac : délibéré le 19 janvier prochain

justice tahiti
la colère d'une mère
©Polynésie 1ère
Le principal intéressé, William Bernier, n'était pas à l'audience mardi matin. Et pour cause : il est actuellement interné en hôpital psychiatrique après sa tentative de suicide suite aux réquisitions du parquet. Le jugement a été mis en délibéré au 19 janvier 2016.
William Bernier, le principal prévenu dans cette affaire, est absent. Il est actuellement interné en hôpital psychiatrique après avoir tenté de se suicider. Le septuagénaire est passé à l’acte après avoir entendu les réquisitions. En effet, le parquet avait requis 7 ans de prison ferme, le placement sous mandat de dépôt (emprisonnement), et 100 millions cfp d’amende.
L’homme avait été retrouvé dans la chambre de sa pension la gorge tranchée et présentant des plaies aux poignets. Dans sa plaidoirie mardi matin, son avocat a indiqué que William Bernier n’aurait jamais pensé que les réquisitions auraient été aussi sévères. Maître Pascal Gourdon a estimé que son client n’avait aucune intention de s’enrichir, qu’il n’y a pas eu collusion avec les autres personnes impliquées dans ce dossier, ni de bande organisée.
Pour rappel, dans cette fraude à la défiscalisation, près de 3,8 milliards cfp ont disparu. Le jugement a été mis en délibéré au 19 janvier prochain.
Publicité